Comufy – une autre manière de communiquer via les réseaux sociaux et messageries instantanées

 

Avec un DUT Informatique en poche, Sébastien Marion (@sebmarion) décide de continuer les études en Angleterre pour poursuivre une licence dans l’université d’Oxford Brookes, qu’il obtient avec mention. Pas rassasié, il décide de se lancer dans un doctorat en Gestion de mémoire / langage de programmation à l’université de Kent à Canterbury qu’il fini en Février dernier.

Ces années là seront pour Sébastien l’occasion de se révéler une âme d’entrepreneur en créant pas moins de deux entreprises: Whizlogic solutions et Chootta Ltd (qui deviendra Comufy). Whizlogic rencontrera un certain succès mais Sébastien décide de se concentrer exclusivement sur Chootta qui a pour but à l’origine de changer la façon dont les gens communiquent avec Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux afin d’être plus visible. Le concept connait quelques ratés car il s’avère trop complexe à implémenter et trop cher en cette période de crise (fin 2007 – début 2008).

Néanmoins, il ne se décourage pas et postule pour participer au Mini seedcamp en Février 2009 et également à la Seedcamp week de la même année. Cette compétition sera le déclencheur et décidera Sébastien à changer de stratégie en se focalisant sur des solutions de marketing exclusivement pour les entreprises afin qu’elles modifient leurs manières de communiquer avec leurs clients au moyen des plateformes de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, messageries instantanées et aussi leur permettre de gérer leurs campagnes de communication.

Côté financement, les co-fondateurs de la start-up ont fait appel à la famille et aux amis, ce qui est une bonne solution lorsque l’on veut éviter le contrôle des investisseurs type business angels, mais qui crée un autre genre de responsabilité. Depuis sa création, la société se développe rapidement et devrait être rentable en début d’année prochaine ce qui est une performance assez remarquable dans ce domaine.

L’équipe actuelle est basée à Greenwich (sud-est de Londres). Elle est composée de 6 membres, toujours avec les trois co-fondateurs:

Dr. Sébastien Marion – co-fondateur et Directeur – a pour rôle l’administration des serveurs et du développement web.

Dr. Phil Huberthus Mohr – co-fondateur et Directeur Général – en charge des partenariats et relations clients.

Dr. Pulitha Liyanagama – co-fondateur et directeur technique.

Stuart Gardner – Responsable du développement commercial.

Dr. Dan Grundy – en charge de tout ce qui relève de la sécurité de l’information.

Alexis S.H. Lee – la designer (web et graphisme) de l’équipe.

Vous pouvez en savoir plus sur l’équipe sur la page A propos de Comufy.

Depuis Seedcamp, le modèle économique a encore évolué et les entreprises font de plus en plus appel aux solutions proposées par Comufy. Pour preuve, la start-up a attiré parmi ses clients de grandes sociétés dans le domaine des jeux vidéos en leur proposant des outils bien adaptés à leur demande (ex: communication entre joueurs et invitation via messagerie instantanée). Toujours sur le modèle économique, ce dernier est sous le principe du « software as a Service », avec pour l’entreprise cliente un coût mensuel par utilisateur. Et le marché a du potentiel en Grande-Bretagne et en Europe mais surtout aux Etats-Unis où les jeux en ligne représentent un business de plusieurs milliards de dollars. Il existe aussi d’autres opportunités tels que la mise en place de plateformes d’alertes via messagerie instantanée et la publicité.

Pour conclure, cela montre bien que la création d’une start-up demande de la persévérance, un modèle économique flexible et de pouvoir changer de direction en fonction des opportunités qui se présentent. Sébastien insiste aussi sur l’importance de se construire un réseau car « si tu ne connais personne, tu n’es personne ».

PS: Comufy est aussi à l’origine de l’application Tweetswitch, qui permet de communiquer sur Twitter directement via sa messagerie instantanée, mais qui est avant tout une vitrine pour montrer ce dont est capable de faire Comufy.

Le profile de Comufy est aussi sur Crunchbase (qui nécessiterait une mise à jour)

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire